MODÉLISATION

Les études de trafic, sont traitées avec le logiciel de modélisation Cube TRIPS : qui est formé par des modules, qui sont des outils nécessaires pour analyser les systèmes de transports d’aujourd’hui (situation actuelle) et pour planifier ceux de demain (horizons futurs), à l’heure de pointe (HP).

  > Les différentes étapes de modélisation utilisées sont les suivantes :

1. Reconstitution de l’offre: Cette étape de la modélisation consiste à reconstituer l’offre de transport « observée », puis à restituer le plus fidèlement possible sur ce réseau les déplacements recensés pendant les enquêtes.

  > Cette étape passe par l’actualisation du réseau de voirie et des lignes TC (tracés et caractéristiques des lignes), mises en exploitation (situation actuelle) afin d’obtenir un réseau de transport collectif routier (TC).

2. Reconstitution de la demande:  

La demande (nombre de déplacements) prise en charge par le TC, issues des enquêtes de l’année de référence, et l’établissement de celle-ci sous forme de matrice origine/destination.

3. Calage du modèle à l’année de référence:

• A l’aide des comptages (enquêtes), le modèle CUBE TRIPS ajuste par un processus itératif les matrices.

• L’objectif étant de reconstituer au mieux les tendances générales de la demande : Le modèle va refléter le plus fidèlement la réalité.

4. Estimation des matrices futures :

Aux horizons de l’étude sur la base de la croissance des données socio-économiques et la croissance de la mobilité.

  > A ce stade de la modélisation, il faut au préalable procéder à :

• L’actualisation du découpage zonal : pour des raisons de cohérence et de précision, notamment en ce qui concerne les prévisions de trafic prévu pour d’autres modes de transport (ligne de métro, tramway, …)

• L’actualisation des données socio-économiques avec prise en compte de nouvelles données socio-économiques aux horizons de l’étude en fonction des recensements généraux de la population et de l’habitat (RGPH) et les nouveaux projets.

• Actualisation de la codification du réseau de voirie multimodal en situation actuelle et futures avec l’intégration d’autres lignes de mode   de  transport (nouvelles lignes de métro, tramway ou de téléphérique…) ;

  > La méthodologie retenue pour l’évaluation de la demande aux différents horizons comporte trois étapes :

• Application d’un modèle classique de croissance aux marges des matrices utilisant l’algorithme de FRATAR permettant d’obtenir les matrices de déplacements futures sur la base de l’évolution des données socio-économiques.

   > Cette étape traite également le cas du transport spécialisé pour les universitaires dans le cadre de la restructuration des transports liée à la mise en place d’autres modes de transport (métro, tramway..) ; cela consiste à considérer que l’intégralité des universitaires utilisant aujourd’hui le transport spécialisé utilisera les nouveaux modes de transport. Ces derniers sont donc ajoutés à la matrice TC future ;

• Prise en compte des « nouvelles » zones aux horizons futurs de l’étude et application de taux de croissance de la mobilité basés sur l’analyse de l’enquête ménages disponible et des données les plus récentes. Cette étape permet notamment de tenir compte des modifications spécifiques de la matrice aux horizons futurs ;

• Application de coefficients d’élasticité de la demande au temps TC permettant de prendre spécifiquement en compte l’effet du nouveau mode de transport : reports modaux (VP et marche à pied) et induction de trafic liée au système mis en place (qualité de service, fiabilité…).